HÉBERGEMENTVILLA

PROPERTYLAND

GUIDEVOYAGE

CONCIERGERIE

Contact

Meganissi




Meganissi load
Meganissi_0
  • Information

  • Commentaires des Clients

Meganissi signifie paradoxalement «grande île». Il couvre 19,85 kilomètres carrés et se trouve à 4 miles marins à partir du port le plus proche de Nidri, Lefkada. Il est actuellement habité par environ 1500 habitants permanents et a été peuplé depuis des temps immémoriaux. Mentionné déjà à l’époque d’Homère, cette île a certainement vu beaucoup d’histoire. On peut facilement imaginer les pirates et les envahisseurs qui y ont plus d’une fois caché leurs trésors  et conspiré dans les grottes tandis que des bandits se cachaient dans les luxuriantes plantations d’oliviers.

Quand les visiteurs sont invités à décrire Meganissi, l’île de Lefkada satellite, ils disent tous que c’est comme prendre un peu de recul dans le temps, dans une nature préservée, charmante et magnifique. Cette île grecque miniature compte seulement 20 kilomètres carrés et 4 miles marins au sud de Leucade : elle est facilement accessible par bateau. Il existe de nombreuses baies à explorer, des grottes pour faire du snorkeling dans les villages et s’y promener.

Les deux principaux ports de Vathi et Spilia offrent des amarrages  sûrs pour les pêcheurs locaux et des marins. Chacun de ses ports offre  ses tavernes au bord de l’eau le temps d’une heure ou deux. Au-dessus de ces deux ports se trouvent les villages pittoresques de Katomeri et Spartohori. Un labyrinthe de petites ruelles et venelles constitue un dédale de maisons blanchies à la chaux et des cours offrent le spectacle de plantations exotiques dans des pots d’étain étincelants. Une poignée d’églises occupent des sites avec des belles vues sur la mer et quelques tavernes grecques offrent des repas savoureux pour les visiteurs. Bien que le nombre d’habitants diminue au cours de la période d’hiver, ceux qui s’y rendront  trouveront beaucoup d’activités reposantes. Il y a encore la récolte des olives, la traite manuelle des moutons et des chèvres et les poules à nourrir. Au cours des années passées, ces villages étaient les centres d’activité.


Tout le monde se joint à la récolte des olives pour faire de l’huile et le  maïs a été cultivé et moulu dans un des nombreux moulins à farine.
De nos jours, l’huile d’olive continue à être faite sur l’île mais en plus petite quantité et produite par la machine au lieu d’ânes. La farine n’est plus faitesur place ;  tout ce qui reste des moulins à vent, ce sont les pierres rondes des tours dont les ailes sont absentes.

Version 2.1 - Lefkada-travel